Coaching relationnel
Intervention systémique
Thérapie de couple

  Stéphanie Walker: BOOSTEUSE DE CONFIANCE

Devenez l'écrivain du livre de votre vie


   

Blog

Si tu avais de l'estime pour toi

Publié le 24 octobre 2017 à 18:55

Il paraît que si tu avais de l’estime pour toi, tu oserais t'affirmer

Il paraît que si tu avais de l’estime pour toi, tu verrais la vie en rose

Il paraît que si tu avais de l’estime pour toi, tu ne te demanderais plus où est ta place

Il paraît que si tu avais de l’estime pour toi, tu t’aimerais assez pour dire non.

Mais où est passé ton estime, qui te l’a prise, te l’a volée, où se cache-t-elle?

Il est temps d'aller à sa recherche, j’ai envie d’aller à sa rencontre, de la retrouver.
Mais par où commencer ?

Ton futur, en te comportant « comme si » tu la possédais, espérant ainsi la posséder à nouveau.

Le présent, peut-être que si tu l’appelles de tout ton cœur, de toute ton âme, elle finira par se réveiller.
Mais ça ne marche pas.

En y réfléchissant, allons plutôt voir du côté de ton passé.

A ce jour où ta mère t’a dit que si tu l’aimais vraiment, tu devais être capable de mieux travailler, d’avoir de bons points, faire des efforts.

A ce jour où papa t’a dit que pour être aimé, il fallait être un « winner », un gagnant, un vainqueur

A ce jour où mamie t’a dit que tu étais une mauvaise personne et que personne ne t’aimerait ou encore à ce jour où tu as vu la déception dans les yeux de ton instituteur parce que tu as eu un zéro.

Alors toi, aujourd’hui, tu penses et tu as grandi avec l'idée que tu n'es pas un « winner », que tu n’en fais jamais assez, et surtout tu attends toujours ce jour où ta maman et ton papa te diront qu’ils sont fiers de toi, qu’ils t’aiment malgré tes échecs, malgré leurs attentes, qu’ils t’aiment pour ce que tu es.

C’est peut-être de ce côté que tu dois chercher. Qui es tu, qu’est-ce que tu aimes, qu’est-ce que tu veux, qu’est -ce que tu as envie de vivre ?

Tu ne peux répondre à ces questions et j'en suis désolée pour toi.

Une des pistes c'est que la personne que tu étais sensée devenir n’a pas pu éclore. Elle a décidé, préféré, été obligée de devenir la personne que ces adultes voulaient qu'elle soit.

Tu es devenue toi sans être toi. Un faux toi comme disent certains psychologues.

Seulement aujourd'hui, tu es adulte et tu as besoin de savoir, de décider pour toi, de recouvrer de l'estime pour toi.

C’est pourquoi je te propose de te rebeller contre ce qu’ils ont fait de toi, de laisser sortir ton vrai toi.

Découvre qui tu es, prend le risque de rencontrer cette petite personne qui à dû disparaître au profit des attentes des autres.

Peut-être en vaut-elle la peine, mais oui je suis sure qu’elle en vaut la peine, qu’elle a du potentiel, qu’elle est aimable...

Je sais que cela ne sera pas toujours facile, parce que tu vas devoir te déconditionner, te distancer de croyances, de comportements qui ne te font pas de bien.

Je sais aussi que cela n’est pas impossible, tu peux te faire accompagner, lire, méditer.

Il est temps que l'enfant au fond de toi puisse faire la paix avec son histoire pour pouvoir faire de la place à l'adulte que tu as envie de devenir Le plus dur, c’est la prise de conscience et ça, tu l'as déjà fait.

Continue de creuser au fond de toi pour la trouver, la réhabiliter, c’est à la sueur de ta volonté, de ta détermination à faire ce travail que tu pourrais être à ta place partout, oser t’affirmer, dire non, être authentique.


Cet article a été écrit pour le carnaval d'articles organisé par le blog passezalaction . Le thème était 'l'estime de soi". Découvrez tous les article de ce carnaval http://www.passezalaction.com/votre-vie/carnaval-darticles-dans-le-cadre-de-la-journee-internationale-de-lestime-de-soi "



Catégories : Aucun

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires